Grand WE à Mâcon pour l'UNA

Date de diffusion : 02/07/2016 10:02
Catégorie : Sport

Petite délégation pour représentation maximale

Vendredi 24 juin 2016, un petite délégation du club Université Nantes Aviron (UNA) se rendait à Mâcon pour les Championnats de France J14 pour lesquels s'étaient brillament sélectionnées nos deux rameuses, Séverine Blain et Laurène Pontoizeau, lors des Championnats de Zone Nord-Ouest des 11 et 12 juin derniers.
Le groupe était composé de 5 personnes :

  • Thierry Prott, responsable du déplacement.
  • Benjamin Rousseau, coach bénévole.
  • Virgile Charron, supporter.
  • Séverine Blain, rameuse.
  • Laurène Pontoizeau, rameuse.

Retour sur le championnat

Vendredi 24 juin 2016

Nous sommes partis à cinq : nos deux Rameuses Séverine et Laurène engagées en double de couple, Virgile le supporter, Benja the coach, et moi le chauffeur, de bonne heure et même à l'heure, ça commençait bien.

  • 16h30 : Arrivée sur Mâcon, nous avons monté le campement et fait les courses pour le WE en attendant l'arrivée de la remorque avec notre bateau.
  • 18h30 : après la réunion des délégués, petit décrassement sur l'eau sous le soleil.
  • 20h00 : arrivée au camping, découverte du bungalow pour l’hébergement du WE et préparation du repas.
  • 21h30 : début du déluge qui va durer toute la nuit, ou presque ... Je passe sur le périple un peu fou pour tenter de rejoindre Mâcon, inquiet sur ce qui pouvait arriver à notre campement à côté du bassin, et surtout à notre bateau ... Tentative soldée par un échec : routes inondées, arbres couchés sur la route, trampoline en travers de la route ...

Samedi 25 juin 2016

  • 6h00 : réveil et petit-déjeuner. Au matin sur la route, grosse inquiétude à la vue des dégâts le long de la route, mais miracle, notre tente a tenu et le bateau n'a rien.
  • 8h30 : départ pour la série, ligne d'eau n°6. Au plus près de nous, les filles nous font un départ canon pour finir 3ième de la série avec le 12ième temps 1 centième devant Meaux CN, les vainqueurs de la finale B des zones : un arrière-goût de revanche ! Les filles sont contentes de leur course et conscientes des petites erreurs à corriger.
  • 15h00 : départ pour le repêchage, ligne d'eau N°4. Il faut être dans les deux premiers pour passer en demi-finale. Sur le papier la tâche s'annonce rude avec une bataille à venir face à Meaux CN. Avec un nouveau départ sur les chapeaux de pelles (y a pas de roues), ces dernières prennent l'avantage dès le départ et ne quitteront plus la tête de la course. Nous avons dû attendre les derniers décamètres pour que le speaker annonce la domination de nos jeunes sur ce repêchage. En final près de 3 secondes d'avance sur Orléans (en finale A des zones) et 4,5 secondes sur Meaux CN. Être devant et voir tout le monde derrière soi, tout en étant bien placé au centre, c'est motivant !
    Superbe journée, la victoire en repêchage nous place en 1/2 finale on en espérait pas tant, ou tout du moins on ne le disait pas histoire de ne pas se mettre la pression. Sur le papier on a le 11ième temps, mais difficile de comparer les courses du fait des conditions changeantes.
  • 19h00 : retour au camping pour un repos bien mérité.

Dimanche 26 juin 2016

  • 6h00 : réveil, le second du WE, et ça commence à être dur.
  • 8h30 : départ pour la demi-finale, ligne d'eau n°2, un peu loin de la rive que la veille. Encore un départ très rapide, mais ça ne suffira pas pour accéder à la finale A, malgré une très belle course à la bataille pour la 3ième place pendant tout le parcours. Nos rameuses finissent 5ième sur le fil à 2,5 secondes des 3ième et 0,8 seconde des 4ièmes.
    Pas trop de déception, nous sommes à notre place, mais passer aussi près de la qualification en finale A est motivant pour la suite.
  • 13h10 : départ pour la finale B, Ligne d'eau n°2. Toujours un superbe départ de nos deux athlètes, rapidement distancées par Toulouse qui visait le podium mais qui est passé à coté de sa demi-finale. Nos jeunes rameuses se battent longtemps pour la 4ième place avec trois autres bateaux. Sur les dernières longueurs elles ne peuvent revenir sur Beaumont AV à 0,8 secondes, mais laissent Orléans derrière elles à 2 secondes.
    C'est donc une 11ième place de ces championnats. Qui aurait parié dessus il y a quelques mois, avec ces deux athlètes qui ont commencées en septembre avec les Challenge Jeunes Rameurs ?

Bilan

Nos filles se sont battues avec leurs armes : l'envie d'aller au bout sur chaque course, de l'engagement tout le WE. Un coaching à la hauteur : du soutien sans aucune pression (rare sur le bassin), la consigne de se faire plaisir.
Au final je suis fier de ce qu'elles ont fait, de ce qu'on a fait car je ne sais pas quel autre club aurait pris le pari d'aller jusqu'au championnat avec un tel équipage.
Un grand Merci à Séverine Blain qui est allée au bout sur chaque course avec un abonnement chez les secouristes.
Un grand Merci à Laurène Pontoizeau qui s'est tout autant battue et qui a du gérer les retours un peu difficiles.
Un grand Merci à Virgile qui nous a donné un coup de main tout le WE avec la petite récompense de ramener le WinTech avec Laurène.
Un grand Merci à l'équipe d'encadrement, Laurent et Benja, qui les ont amenées jusque là. Elles sont sur une phase de progression indéniable, en comparaison avec leurs concurrentes des zones.

Médias

Auteur : Thierry PROTT
Je comprends que le site Club Université Nantes Aviron (UNA) utilise des cookies afin d'améliorer mon expérience utilisateur.