Journée Nationale du 8+ à l'UNA

Date de diffusion : 07/12/2016 12:47
Catégorie : Sport

Une belle mobilisation pour la JN8+

Près de 100 licenciés de l’UNA de tous niveaux et de toutes catégories se sont réunis le dimanche 27 novembre 2016 pour la Journée Nationale du Huit à Nantes : rameurs, barreurs, encadrants et arbitres. En couple ou en pointe, ce sont au total dix coques de huit rameuses ou rameurs qui ont pris le départ.

Le 8+ "senior" en action

Colin Retaillaud, élève en seconde et rameur en J16 à l’UNA était intégré au bateau des compétiteurs seniors : « La course en elle même a été très longue pour moi et assez difficile car j’ai ramé avec des séniors ». Ce fut effectivement un effort relativement intense, puisque le parcours s’étendait sur 2500m, du pont de la Jonelière jusqu'au pont de la Tortière.
Benjamin Rousseau, rameur à l’UNA depuis plusieurs années et très impliqué dans l’encadrement des jeunes du club, faisait partie du même équipage. Il a donc vécu cette course avec l’un de ceux qu’il encadre régulièrement : « On était devant pendant 1000m et on reste un peu déçus car on a dû s’arrêter en pleine course pour éviter une collision avec un autre bateau. Il y a une bonne ambiance dans le club, les rameurs qui étaient sur le ponton encourageaient ceux qui étaient en plein effort. »

L'occasion de découvrir la compétition ...

Ces courses en bord à bord étaient une première expérience pour certains. Aurélie Decaux, étudiante en troisième année de Dentaire, fraîchement licenciée à l’UNA, raconte : « L'entraînement de la veille était super. C’était la deuxième fois de ma vie de rameuse que je ramais dans un huit ! [...]. Les premiers coups de pelles lancent le bateau quand soudain, le drame : une fausse pelle ! Obligées d’arrêter complètement le bateau on perd de nombreuses secondes. Mais on repart de plus belle. Ca tire sur la fin, on est trempées et crampées mais on a adoré ! »

... ou de découvrir le bateau long !

Pour d’autres, ce n’était pas une première course d’aviron mais c’était une première expérience collective sous les couleurs de l’UNA. C'est notament le cas de Solène Savaete, qui vient d’arriver à Nantes pour ses études à l’Ecole Supérieure du Bois : « Esprit de groupe, convivialité, glisse et délire, cette journée du huit était une réussite ! Je viens d’arriver sur Nantes et je tiens à remercier l’UNA et l’ensemble de ses membres pour leur super accueil ! »
Dans le même bateau, Rebecca Jackson, alias Becky, ancienne rameuse du club, a fait son grand retour en venant donner une petite dimension internationale à cet équipage. Notre anglaise préférée était de passage en France pour le weekend et avait débutée l’aviron à l’UNA lorsqu’elle était en Droit à Nantes, il y a 3 ans. D’un excellent français elle s’exprime : « Ca m’a fait très plaisir de rentrer sur Nantes et de sauter dans un bateau avec d’anciennes rameuses ainsi que de nouvelles, surtout dans des combinaisons colorées (les filles s’étaient déguisées pour cette journée festive) . La rivière est belle avec les arbres automnaux, ça change d’un bassin de 2km à côté d'un l’aéroport ! »
Virgile, 13 ans et également rameur, prenait les commande de ce 8 séniore femme qu’il a l’habitude de barrer à l'entraînement.

L'École Centrale au rendez-vous

Comme souvent, l’Ecole Centrale de Nantes s’est déplacée en nombre en faisant participer des rameurs expérimentés ou ayant débutés cette année. Hugo Riou, étudiant en première année était à la nage du bateau des débutants de Centrale :« J’ai particulièrement apprécié de voir notre progression, on s’est tous entraînés depuis le début de l’année, on s’est motivés pour monter un 8+ et là c’est la première concrétisation de cet engagement »
Jonathan Jubé, centralien en deuxième année, évoque quant à lui cette journée comme étant « une bonne occasion de ramer avec un équipage intégrant des rameurs de tout horizon, ce qui est emblématique du club ».. Notre rameur prenait place dans un 8 mêlant des licenciés de différentes catégories : « C’était un huit sans ambition, bien sûr, une course au caractère convivial pour le plaisir de sortir notre bateau le plus long. Un 2500m malgré tout plaisant grâce à une forte mobilisation des rameurs qui ont été récompensés par une 6ème place au classement général. Un grand merci à notre barreuse Laurène qui a su insuffler une belle dynamique. »
Nous noterons qu'en plus de barrer ce 8+, Laurène Pontoizeau ramait également en 8 de couple avec les J16 féminines.

Résultats

Retrouvez tous les résultats de cette journée en cliquant ici.

Bravo à tous pour votre participation !

Médias

Auteur : Arthur LORENT
Je comprends que le site Club Université Nantes Aviron (UNA) utilise des cookies afin d'améliorer mon expérience utilisateur.