Le club Université Nantes Aviron (UNA) en quelques dates


La naissance de l'ASU Nantes

Le club a été crée en 1985 à l'instigation de personnes persuadées de la nécessité d'offrir aux étudiants nantais leur club d'aviron. Auparavant, l'aviron universitaire fonctionnait au sein du Cercle de l'Aviron de Nantes dans le cadre d'une convention de partenariat entre ce club et l'Université de Nantes. Ses membres fondateurs, Claude Boumard et Lionel Girard, furent très vite rejoints par Guy Launay. Ils furent aidés dans leur tache par le Président de l'époque du CAN : Roald L'Hermitte. Le premier président du club fut l'un des vice-président de l'université : Philippe Hess.

Le petit club sous tutelle devient un grand club indépendant

Pendant 2 ans l'"ASU Nantes" est resté hébergé par le Cercle Aviron de Nantes. Il ne pris son autonomie géographique qu'en 1987. Grâce au travail de Guy Launay, l'université de Nantes avait décidé de se donner les moyens d'un fonctionnement autonome en donnant à son club un terrain en bordure de l'Erdre en bas de la Faculté des Sciences. Les étudiants de cette époque se rappellent le côté pionnier des débuts. Défrichage, construction des pontons, montage d'une serre agricole en guise de hangar à bateaux, garages en tôle en guise de vestiaires etc… Pendant ce temps Guy Launay devenu Président, avec le soutien actif de Serge Renaudin, le Président de l'Université de Nantes d'alors, s'activait pour mener à bien la construction de ce qui allait devenir le premier club d'aviron construit au sein même d'une université française. Et le rêve se réalisa en 1990 avec l'inauguration des bâtiments actuels, soit un hangar de près de 1000m2, un bâtiment d'accueil avec des vestiaires et une salle d'honneur. Plus tard, en 1995 sont venus se rajouter un atelier, une salle de musculation, une salle d'ergomètre. Durant toute cette phase de genèse, les effectifs du club ne cesseront de croître. De 200 licenciés à sa création, ils passèrent à 450 en 1990, à 600 en 1997 pour atteindre plus de 700 en 1998, ce qui en faisait, à l'époque, le plus gros club en France en termes d'effectif.

"ASU Nantes", puis "ASUNEC Aviron" et enfin, "Université Nantes Aviron"

Depuis sa création en 1985, le club "ASU NANTES", devenu en 1996 l'"ASUNEC Aviron", puis en 1999 l'"Université Nantes Aviron", a servi de modèle au développement de l'aviron universitaire en France. Sa renommée a vite dépassé les limites de l'hexagone, particulièrement grâce à sa grande régate internationale universitaire Les Régataïades Internationales de Nantes. L'UNA est aujourd'hui considéré comme le club de référence de l'aviron universitaire français, donnant par-là même une image très positive de l'Université et de la Ville de Nantes. Sa notoriété est aussi due à la succession de titres universitaires : plus de 30 acquis lors des championnats FFSU (Fédération Française des Sports Universitaires), réservées aux étudiants ainsi que par ses résultats lors des compétitions civiles FFA (Fédération Française d'Aviron).

Une représentation grandissante dans le monde de la compétition

La première figure marquante du club fut sans nul doute Karen Botcherby, qui a représenté la France aux Universiaides de Zagreb en 1987. Elle y fut accompagnée par le barreur international Eric Lewandowski. Après cette époque dite des pionniers, vint la génération de Stéphane Hamon et de Sylvain Brunel tous deux internationaux, qui remportèrent les médailles d'argent en deux sans barreur et en deux de couple lors des championnats de France. Stéphane Hamon remportant pour sa part 2 autres médailles d'argent en skiff. En 1995, la première médaille d'or du club, celle du deux sans barreur sprint, fut remportée par Pascal Collet et Arnaud Picut. Cette performance fut ensuite confirmée par la médaille de bronze obtenue en quatre sans barreur lors des championnats sur 2000m. Picut et Collet faisaient alors équipage avec le toujours jeune Hamon et avec Erwan Launay. Il aura fallu attendre 1997 pour que le club inscrive à son palmarès sa première médaille féminine, celle de bronze, grâce au deux de couple composé de Claire Le Moal et de Corinne Le Moal. Cette dernière étant considérée comme la plus titrée des rameuses françaises avec 19 titres de championne de France (obtenus sous les couleurs du CNA Rouen). Enfin 1998 a permis à Anthony Cornet d'être sélectionné pour les championnats du monde de Cologne et pour les championnats du monde universitaires de Zagreb.

L'UNA, un club sportif mais également une communauté associative et un état d'esprit

Il ne faut pas oublier que la vie de l'UNA, c'est aussi l'investissement de rameuses et de rameurs, sans qui le club n'aurait pas existé et ne continuerait pas à fonctionner. Qu'elles aient étées membres des instances dirigeantes ou simplement bénévoles, de nombreuses personnes ont marqué la vie du club Université Nantes Aviron (UNA) par leur passage sous les couleurs noires et blanches. C'est aujourd'hui un mélange d'anciennes et de nouvelles volontées qui s'emploient dans un seul objectif : porter le plus haut possible les couleurs du club Université Nantes Aviron !

Je comprends que le site Club Université Nantes Aviron (UNA) utilise des cookies afin d'améliorer mon expérience utilisateur.